Solidarités AntiNUcléaires
La véritable opposition c’est le parti de la vie

Accueil du site > Polémiques antinucléaires ! > Le droit de Lhomme

Le droit de Lhomme

La gauche maladroite ?

dimanche 5 mai 2013, par Roger NYMO

Article 2 de la Déclaration universelle des droits de l’homme :

1) Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.

2) De plus, il ne sera fait aucune distinction fondée sur le statut politique, juridique ou international du pays ou du territoire dont une personne est ressortissante, que ce pays ou territoire soit indépendant, sous tutelle, non autonome ou soumis à une limitation quelconque de souveraineté.

Dès la nouvelle connue, jeudi 2 mai 2013, la plupart des médias français ont célébré un prétendu « immense succès » d’Areva, sélectionné avec son partenaire japonais Mitsubishi pour construire quatre réacteurs nucléaires en Turquie …

… cette affaire mérite un traitement bien plus fin qu’un déferlement de cocoricos bien imprudents et surtout fort peu justifiés …

… revenons à notre affaire turque, car il est un « détail » qui ne peut échapper à un observateur même moyennement attentif : entre 2013, année du choix du constructeur, et 2017, date théorique du début du chantier, se trouve 2015 : l’année du centenaire du génocide arménien… dont Ankara ne veut pas entendre parler …

… Il n’est pas interdit de penser que c’est pour pousser les autorités françaises à la plus grande modération, voire au silence en 2015, qu’ Areva a été sélectionné : si Paris « dérape » (du point de vue turc), le contrat sera annulé …

(Source : http://observ.nucleaire.free.fr/med...)

Dois-je comprendre que le Turc est perfide, qu’il n’est pas fiable, qu’il n’hésite pas à user de chantage pour arriver à ses fins ?

Un point Godwin gagné haut la main par Stéphane, l’éventreur putatif des salariés jaunes du Réseau « Sortir du nucléaire » !

Heureusement le centenaire du génocide arménien est pour la lutte antinucléaire hexagonale un précieux allié, cette fine analyse géostratégique me laisse pantois !

Que n’y ai-je pensé moi-même ?

Bien sûr, le directeur de l’Observatoire du nucléaire nous informe sur le danger nucléaire que représenterait une centrale nucléaire turque, c’est un choix éditorial respectable, mais lorsqu’il y introduit le génocide arménien et fait l’impasse sur le danger nucléaire arménien, je trouve que cette omission pose un sérieux problème déontologique.

Eut-il été totalement stupide de sa part de s’inquiéter du fonctionnement d’un instable réacteur nucléaire VVER-440/W-230 de conception soviétique ?

Ce vieux réacteur nucléaire à eau pressurisée ne dispose pas d’enceinte de confinement en béton précontraint, son système de refroidissement de secours n’est pas dimensionné dans le cas d’une défaillance totale du circuit primaire.

Que la centrale arménienne de Metsamor puisse avant 2017 nous ramener à une observation impartiale et complète d’un vital problème sanitaire international serait la moindre des choses.

le gouvernement arménien a annoncé une prolongation jusqu’à 2020 de la durée d’exploitation de ce réacteur nucléaire.

Avant 2020 il y a 2013, 2015, 2017 et l’Observatoire des écologistes de gauche au service d’une opposition institutionnelle et de leurs subventions grâce à ses innocentes omissions systématiques.

Les risques liés aux aléas de la nature ne nous sont pas non plus épargnés :

… la Turquie est un pays de grande sismicité …

(Source : http://observ.nucleaire.free.fr/med...)

Je suis sûr qu’il y a aussi des rongeurs là bas !

Puis Stéphane consulte sa boule hexagonale de cristal antinucléaire :

… En conclusion, nous pouvons estimer qu’Areva ne construira aucune centrale en Turquie et que, si jamais cela se produit, ce sera à nouveau un gouffre financier pour la France …

(Source : http://observ.nucleaire.free.fr/med...)

Prédiction pile :

AREVA ne construira aucune centrale en Turquie !

Prédiction face :

AREVA construit une centrale en Turquie qui sera un gouffre financier pour la France.

Gagné Stéphane !

Doit-on espérer l’arrêt de construction de nouveaux réacteurs nucléaires dans le monde pour une autre raison que la santé de la balance commerciale française ?

... Enfin, dans tous les cas, nous regrettons le manque de prudence de la plupart des médias français, un peu trop prompts à célébrer les prétendus succès de l’atome hexagonal, alors qu’il est au contraire grand temps d’arrêter là les frais …

(Source : http://observ.nucleaire.free.fr/med...)

L’hexafluorure de Lhomme est-il cocardier ?

Doit-on arrêter les frais ou se féliciter que la filière nucléaire soit prétendument moribonde comme le directeur de l’Observatoire des écologistes de gauche ne perd aucune occasion de l’écrire ?

Il le vaut bien !

Le quoi ?

Mais le coup !

Le coût du nucléaire bien sûr …

Vous pouvez aider l’Observatoire du nucléaire à financer des frais (abonnements, bureautique, déplacements, etc) en adressant un chèque à l’ordre de l’Observatoire du nucléaire à :

Observatoire du nucléaire, 12 rue des Pommiers, 33490 Saint-Macaire

D’avance merci !

Voir en ligne : Mission omissions

Répondre à cet article