Solidarités AntiNUcléaires
La véritable opposition c’est le parti de la vie

Accueil du site > Polémiques antinucléaires ! > Résistances électorales

Résistances électorales

Exigences antinucléaires incontournables

dimanche 25 août 2013, par Roger NYMO

On ne veut voir qu’une seule tête, n’entendre qu’un seul message, celui de l’union qui fait la force, la force qui fait la victoire !

Sus aux discours hétérodoxes, il faut ramener à la raison tous les empêcheurs de militer en rond.

Quand les arguments et le temps manquent, il reste l’effacement des interventions et l’efficace exclusion pure et simple.

Exit les trublions, les trolls, les gâte-sauce, il ne faut plus laisser faire, dire ou écrire n’importe quoi.

Censure ?



Celles et ceux qui pratiquent la censure, pratiquent aussi l’autocensure, ils trouvent donc tout naturel de partager ce qu’ils veulent hypocritement présenter comme un bienfait universel.

En effet, soucieux de notre santé mentale, ils tentent péniblement de nous ramener à la raison, ils ne font pas cela de gaité de cœur, mais par altruisme et sens du devoir.

Encore combien de temps avant qu’ils puissent nous prescrire librement des électrochocs ?

L’affaire est importante, les financements publics des partisans les plus zélés, des affidés les plus serviles, des plus aptes à la délégation, des futurs décideurs et des partis politiques sont en jeux !

Place aux scénographes de la radicalité politiquement correcte, le nombre de leurs partisans, leur respect de la sainte autorité hiérarchique fait l’essentiel de la valeur de leurs idées.

Il est temps de ramener à la raison celles et ceux qui craignent plus le strontium 90 que le CO2, celles et ceux qui ne prennent pas les incontinentes vessies nucléaires pour une transition de lanternes énergétiques.

Place aux stratèges, celles et ceux qui savent, à qui on ne la fait pas, place à celles et ceux qui sont violemment contre la guerre mais qui tolèrent avec douceur une violence nécessaire au respect des intérêts supérieurs de la France.


JPEG - 43.5 ko
Horreur nucléaire.
Cette petite fille est née dans la matinée du 25 juillet 2013 à Falloujah, en Irak, c’est un cas d’Icthyosis. Son frère né fin 2004 et est décédé à l’âge de 13 jours avec la même terrible affection. La famille n’a aucun autre antécédent familial. Les malformations congénitales en Irak sont probablement causées par l’utilisation d’armes à pointes flèches en alliage de titane et d’uranium appauvri. Il s’agit d’une mutation mortifère du gène ABCA12.

Pourtant les proximités calendaires des futures échéances électorales municipales et européennes devraient plutôt nous inciter à définir clairement nos priorités communes, nos incontournables exigences militantes.

Nous ne devons plus accepter le passage des fourches caudines de l’union à tout prix et du vote utile !

Nous devons pour cela être totalement émancipés vis à vis des états majors de tous les partis politiques.

De toutes et de tous les candidat(e)s aux postes de maire ou de député(e) européen(ne) nous devons exiger :

Si ces 7 incontournables points capitaux ne sont pas tous acceptés publiquement par le ou la candidate, prenons l’engagement solennel de ne pas apporter notre suffrage à cette personne.

Il en va de l’avenir sanitaire et social de la France, et en définitive de sa future paix civile.

Amitiés Solidaires & AntiNUcléaires.

Répondre à cet article