Solidarités AntiNUcléaires
La véritable opposition c’est le parti de la vie

Accueil du site > Vigilance citoyenne > La mort est leur métier

La mort est leur métier

République des armes et du nucléaire

mardi 17 juin 2014, par Roger NYMO

Le salon EUROSATORY est sous-titré : « Salon de la Défense et de la Sécurité », donc les services de police locaux s’y fournissent en matériel de répression et de surveillance des mouvements de contestation autochtone que l’on aime « violents », car cela permet de les désigner en tant que « mouvances terroristes ».



Les véritables conflits ont lieu entre les autochtones qui considèrent qu’ils appartiennent à la Terre, où ils vivent souvent depuis de nombreuses générations, et des sociétés transnationales privées, qui trouvent « naturel » de disposer de la Terre et de ce qu’ils appellent « ses ressources », pour augmenter perpétuellement les profits de leurs actionnaires.



Ces compagnies privées investissent dans des « gouvernances locales » qui instaurent, dans le meilleur des cas, des régimes électoralistes, sans reconnaissance du vote blanc et de la proportionnelle réelle, que les médias de masse, qui bien sûr leurs appartiennent, nomment « démocraties ».



La non violence est donc la seule voie de contestation cohérente qui ne soit pas sans issue dans le dangereux cadre de cette lutte pour la vie et les droits de notre mère la Terre.



Rendez-vous le 17 juin 2014 à 19h00 aux Invalides, « Les Jeûneurs Vigilants de Taverny » (JVT), le « Réseau Zéro Nucléaire » (RZN), « Le Collectif Citoyen les Engraineurs », « La Brigada Activista Clown ( BAC) », « IDLE NO MORE France » vous y attendront en se souvenant avec émotion et reconnaissance de leurs deux amis Georges Krassovsky et Albert Jacquard.


JPEG - 47.5 ko
(Photographie Roger NYMO / EUROSATORY 2008)

L’amende infligé au groupe bancaire BNP Paribas confirme le rôle mortifère de cette banque, complice des marchands d’arme et des criminelles activités nucléaires, cette banque pour qui nos vies et nos droits s’effacent devant toute perspective de profits.



Pendant que chez les bien nourris on nous vide la tête avec des balles aux pieds, d’autres vendent les balles qui finiront dans les têtes révoltées qui surplombent les ventres affamés.

C’est pour cette unique raison que 1700 milliards de dollars sont investis chaque année dans le commerce des armes, afin de maintenir notre monde dans un état perpétuel d’injustice et de conflit nécessaire à son pillage total !



Heureusement l’union des mouvements autochtones non violents ne cesse de s’élargir : IDLE NO MORE !

Brigands, pillards, voleurs, menteurs, votre temps est compté !


JPEG - 995.2 ko
Dimanche 15 juin 2014 rencontre entre les caciques du peuple Kayapo, RAONI et MEGARON et une délégation IDLE NO MORE France.

Amitiés Solidaires & AntiNUcléaires.

Voir en ligne : EUROSATORY : Les marchands de mort DEHORS !

1 Message

Répondre à cet article