Solidarités AntiNUcléaires
La véritable opposition c’est le parti de la vie

Accueil du site > Vigilance citoyenne > Insécurité sociale

Insécurité sociale

Entreprises de droit divin

lundi 9 février 2015, par Roger NYMO

7 janvier 2015

24 janvier 2015

5 février 2015

Pour descendre plus bas, il va falloir creuser le sol national avec nos dents !




Permettez moi de me faire le relai d’une triste nouvelle :

Le 5 février 2015, dans le cadre du procès pénal engagé à l’initiative des victimes ouvrières de l’usine d’amiante AMISOL, la chambre d’instruction de la cour d’appel de Paris a statué par un « non lieu », qui met Claude Chopin, dernier PDG de cette entreprise, à l’abri des poursuites pour homicide involontaire.

« En l’absence de lien de causalité certain, de faute délibérée et de faute caractérisée, il ne résulte pas de charges suffisantes contre Claude Chopin d’avoir commis des blessures et un homicide involontaire », a estimé la chambre de l’instruction dans son arrêt.

Vous trouverez ci-joint le communiqué de presse commun des associations Ban Asbestos et Henri-Pézerat :

PDF - 212.5 ko
Communiqué du 5 février 2015, non lieu Amisol

(Source : http://www.asso-henri-pezerat.org/a...)

Lorsque l’on suspecte depuis de très nombreuses années un lien entre des pathologies létales et l’usage industriel de matériaux, le simple principe de précaution ne doit-il pas s’appliquer ?

Est-il acceptable d’employer un inculpé pour établir des liens politiques entre deux états afin de déterminer les futures mesures économiques et antisociales en Europe ?

Avec quel œil devons-nous observer ces récidives flagrantes de total manquement au respect de la vie ?

Relisons au sujet de cet œil les lignes lumineuses du génie Frantz Fanon :

... Je ne dis pas les yeux, je dis l’oeil, et l’on sait que cet oeil renvoie ; pas à la scissure calcarine, mais à cette très égale lueur qui sourd du rouge de Van Gogh, qui glisse d’un Concerto de Tchaïkowsky, qui s’agrippe désespérément à l’Ode à la joie de Schiller, qui se laisse porter par la gueulée vermiculaire de Césaire ...

Frantz Fanon

Peau noire, masques blancs

Éditions du Seuil, 1952 - ISBN 978-2-02-000601-9


JPEG - 160.1 ko
Cliquez sur l’image pour obtenir des informations.

Nous avons le devoir de garder un œil vigilant sur la terre à laquelle nous appartenons ; nous avons le devoir d’envisager sereinement une vitale insurrection non violente afin de mettre à bas les cliques de privilégiés qui ont détourné nos Nations, détourné les Organisations Internationales Intergouvernementales, et vendu les services publics, pour servir les intérêts privés de puissantes transnationales et de banques centrales dans leur pillage systématique et néocolonialiste de toutes les ressources non renouvelables de notre planète.

Commémorons le dixième anniversaire de la victoire référendaire du NON (54,68%) à la question :

« Approuvez-vous le projet de loi qui autorise la ratification du traité établissant une constitution pour l’Europe ? »


JPEG - 807.7 ko
Pour en voir plus cliquez sur l’image ci-dessus.

N’oublions pas que l’État français était le principal client de l’entreprise Amisol avant qu’elle ne dépose son bilan en 1974, à travers des entreprises comme la SNCF, EDF, la Marine Nationale et nos dangereuses et dispendieuses installations nucléaires.

N’ayons aucune haine pour un État français qui est à la fois juge et partie, lorsqu’il finance, avec nos impôts, de nombreuses activités industrielles mortifères, nuisibles ou ouvertement terroristes.

Il est encore temps de quitter la cinquième république avant la funeste éventualité de 2017, sous la forme d’un gouvernement d’Union Nationale, dirigé par des frontistes, avec la collaboration de socialistes nationaux et de libéraux variés et avariés.



Je vous donne rendez-vous samedi prochain, 14 février 2015 à 14h00, place de la République, dans le cadre du rassemblement parisien de la Journée de solidarité mondiale pour les femmes disparues et assassinées.

Ce rassemblement est organisé par l’association IDLE NO MORE France dont je suis un des fondateurs et coordinateurs nationaux.

Nous espérons la présence de madame Aline Pauchard, présidente du Réseau Zéro Nucléaire (RZN), qui envisage de participer en avril 2015, à l’invitation de notre ami Marc Fafard, au prochain « World Uranium Symposium ».

Nous participerons, avec dans nos cœurs le souvenir de la courageuse militante égyptienne Chayma Al Sabbagh, assassinée le 24 janvier 2015, avec toutes les femmes qui résistent et qui luttent, souvent en première ligne, contre tous les abominables rétrogrades, adorateurs de l’argent ou d’un dieu prétendument tout puissant et miséricordieux, qui oseraient exiger les vies de nos sœurs, de nos compagnes, de nos mères.

Amitiés Solidaires & AntiNUcléaires.

Voir en ligne : Association Henri Pézerat Travail - Santé - Environnement

Répondre à cet article