Solidarités AntiNUcléaires
La véritable opposition c’est le parti de la vie

Accueil du site > Vigilance citoyenne > Évangile Grec versus Reich Européen

Évangile Grec versus Reich Européen

L’Europe des peuples fait de la bonne Grèce !

lundi 29 juin 2015, par Roger NYMO

Bientôt un an :

« ... La directrice générale du FMI est accusée de « négligence d’une personne dépositaire de l’autorité publique » dans l’enquête sur l’arbitrage dont a bénéficié Bernard Tapie en 2008. Elle exclut de démissionner de son poste ... »

(Source : http://www.lefigaro.fr/actualite-fr...)



Celui qui est volé n’a rien à rembourser !



Les médias de masse français appartiennent à 80% aux groupes industriels mortifères (nucléaire, agroalimentaire, armement …) ; ils rendent donc compte de l’actualité de manière orientée et partisane, lorsqu’ils ne font pas omission complète des informations les plus « dérangeantes ».



Un important rassemblement en solidarité avec le peuple Grec en lutte s’est tenu, à partir de 17h00, dimanche 28 juin 2015, place de la République à Paris :

Parmi la très grande majorité des soutiens pour la dignité du peuple Grec, rassemblement organisé par Syriza Paris, on pouvait trouver monsieur Jean-Luc Mélenchon, une poignée de virus sociaux de la secte Chouardienne des Citoyens Constituants, avec leur incontournable « Démokratie par le tirage au sort », ainsi que quelques petites frappes fascistes de la Kontre Kulture (Démokratique) Soralienne.



Ce rassemblement fait suite à l’important appel du premier ministre Grec, monsieur Aléxis Tsípras, du vendredi 26 juin 2015 :

Nous avons livré un combat dans des conditions d’asphyxie financière inouïes pour aboutir à un accord viable qui mènerait à terme le mandat que nous avons reçu du peuple. Or on nous a demandé d’appliquer les politiques mémorandaires comme l’avaient fait nos prédécesseurs.

Après cinq mois de négociations, nos partenaires en sont venus à nous poser un ultimatum, ce qui contrevient aux principes de l’UE, et sape la relance de la société et de l’économie grecque. Ces propositions violent absolument les acquis européens. Leur but est l’humiliation de tout un peuple, et elles manifestent avant tout l’obsession du FMI pour une politique d’extrême austérité. L’objectif aujourd’hui est de mettre fin à la crise grecque de la dette publique. Notre responsabilité dans l’affirmation de la démocratie et de la souveraineté nationale est historique en ce jour, et cette responsabilité nous oblige à répondre à l’ultimatum en nous fondant sur la volonté du peuple grec.

J’ai proposé au conseil des ministres l’organisation d’un référendum, et cette proposition a été adoptée à l’unanimité.

La question qui sera posée au référendum, dimanche prochain, sera de savoir si nous acceptons ou rejetons la proposition des institutions européennes. Je demanderai une prolongation du programme de quelques jours afin que le peuple grec prenne sa décision. Je vous invite à prendre cette décision souverainement et avec la fierté que nous enseigne l’histoire de la Grèce. La Grèce, qui a vu naître la démocratie, doit envoyer un message de démocratie retentissant. Je m’engage à en respecter le résultat quel qu’il soit. La Grèce est et restera une partie indissoluble de l’Europe. Mais une Europe sans démocratie est une Europe qui a perdu sa boussole. L’Europe est la maison commune de nos peuples, une maison qui n’a ni propriétaires ni locataires.

La Grèce est une partie indissoluble de l’Europe, et je vous invite toutes et tous à prendre, dans un même élan national, les décisions qui concernent notre peuple.

(Source : http://syriza-fr.org/2015/06/27/all...)



Aujourd’hui, lundi 29 juin 2015, les banques et les places boursières grecques sont fermées, le gouvernement Grec résiste démocratiquement aux voyous spéculateurs internationaux, dimanche prochain, le peuple Grec a le pouvoir régalien de rendre espoir à tous les peuples d’Europe.

Nous comptons sur lui, car nous lui sommes déjà démocratiquement redevables !

... Il se passe en Grèce quelque chose de très fort : le gouvernement Syriza vient de décider la gratuité totale des transports et l’interdiction des coupures d’électricité et d’eau jusqu’au référendum, afin de permettre aux Grecs de vivre normalement malgré le coup d’État financier de la BCE et de Merkel ...

Amitiés Solidaires & AntiNUcléaires.


JPEG - 171.3 ko
Photographie Frédéric Maintenant

RENDEZ-VOUS : Jeudi 2 juillet 2015, 18h30 à la Bastille.

JPEG - 663.2 ko
Cliquez sur l’image pour vous rendre sur la page évènement.

Voir en ligne : La sixième République sans aucun primaires, ni aucune primaires !

Répondre à cet article