Solidarités AntiNUcléaires
La véritable opposition c’est le parti de la vie

Accueil du site > Vigilance citoyenne > BOYCOP21

BOYCOP21

L’ONU nous tue de manière intergouvernementale !

mardi 17 novembre 2015, par Roger NYMO

Les gouvernements des États membres permanents du Conseil de Sécurité de l’ONU, sèment les armes et les radionucléides, tous les peuples récoltent la mort.



Moins d’un an après les ignobles tueries de Charlie Hebdo, des abominables massacres ont eu lieu en plusieurs endroits populaires de la capitale de la France.



Dans un état de droit, dans une démocratie, pour qu’un responsable politique puisse sincèrement et dignement s’associer à la douleur des familles des victimes d’un attentat, il doit humblement et préalablement reconnaître son échec total dans le devoir de protection, que l’État qu’il représente, doit à l’ensemble de ses citoyen(ne)s.

Je cherche en vain les démissions du préfet de police de Paris, du ministre de l’intérieur, et du responsable des services de renseignement.

Une enquête parlementaire totalement indépendante est-elle envisagée pour faire toute la lumière sur ces dernières opérations militaires au cœur du territoire français ?



Le sinistre « Joker » du secret défense va-t-il encore être agité pour cacher les éventuelles ignobles connivences institutionnelles avec les réseaux terroristes qui arment les bras et les cœurs ?



Il reste évident, que comme l’exprimait par le passé avec un talent indéniable monsieur Bertrand Russel :

Pas un seul des maux que l’on veut éviter par la guerre n’est un mal aussi grand que la guerre elle-même.

L’ensemble de la classe politique française, est totalement responsable des sanguinaires bombardements de populations civiles étrangères à l’origine des actes de guerre actuels sur le territoire français.



Ce n’est pas la première fois que la dite « représentation nationale » trahit le choix souverain et référendaire du peuple français, la révision constitutionnelle du Congrès, le 4 février 2008 au Château de Versailles, a permis la ratification du traité de Lisbonne par la voie parlementaire le 8 février suivant.

Cette pseudo Union qui mensongèrement se prétend Européenne (la Russie fait-elle partie de l’Europe et de l’hémisphère nord madame Cécile Duflot ?), dicte sa politique intergouvernementale, décidée par des commissaires non élus, à des peuples réduits à l’état de sujets consultatifs et captifs.

Cette dictature de fait qu’est l’UE doit être dénoncée, de même que l’alignement de la France sur les criminels choix stratégiques de l’OTAN doit être dénoncé et fermement condamné.

Imposer un état d’urgence, aller quérir le soutien du président Obama (Quid de la libération de Léonard Peltier, et de la fermeture de Guantánamo ?) faire appel au soutien de l’UE, sont de dangereuses décisions politiques, proches d’une haute trahison de l’indépendance et de la souveraineté française.



Il faut au contraire réactiver nos capacités de résistance à la tentation totalitaire et guerrière, source d’immenses profits pour des groupes transnationaux privés, qui mettent en coupe réglée la biosphère terrestre et tous ses enfants, dans le cadre de l’impasse environnementale de nos sociétés de pillage-gaspillage.



Ce sont donc nos modes de vie qui doivent être remis en cause, ce qui est l’inverse du sens de la déclaration faite au Congrès par l’actuel président de la république française le lundi 16 novembre 2015.

Cet individu négocie au nom de la France de juteux contrats d’armements avec des putschistes en Égypte, il festoie avec des monarques Arabes qui condamnent à la décapitation leurs jeunes opposants politiques.

Son premier ministre soutient publiquement un voyou qui déclare son admiration pour l’efficace politique sociale du Qatar au niveau de ses transports aériens, là où les manifestants et les contestataires vont directement en prison.

Les français vont les foutre dehors ces arrogants criminels institutionnels, ils vont foutre en l’air le criminel système de la cinquième république qui permet à de semblables individus de nuire légalement au peuple.

Ce système où les médias de masse laissent un terroriste s’exprimer au sujet du terrorisme.

Ce système où l’opposition est toujours une fausse alternative au service des puissances industrielles et financières.

Les français doivent retrouver la mémoire et exiger la réhabilitation de Julien Coupat et de ses ami(e)s :



POUR HOLLANDE LE GOUVERNEMENT « INVENTE » DES... par latelelibre


Au sujet de l’affaire dite de Tarnac, je peux vous donner mon avis d’ancien cheminot statutaire :

Pas besoin de fer à béton sur une caténaire pour stopper les TGV, il suffit de court-circuiter les deux rails avec un fil conducteur pour que les signaux de service qui s’affichent en cabine du conducteur et qui sont indispensables à sa conduite ne passent plus, alors l’arrêt automatique de la rame se fait.

Cela nous ramène malheureusement au terrible accident du samedi 14 novembre 2015, une rame d’essai du TGV fait de nombreuses victimes dans la région de Strasbourg. L’indéboulonnable Guillaume Pepy sévit toujours à la direction de l’entreprise SNCF, lui aussi ignore certainement que les véritables responsables démissionnent en cas d’échec.



Ne nous faisons plus piéger par ce système, et ne nous laissons pas désespérer par son abominable résilience médiatique !



VOTE BLANC MASSIF lors des prochaines échéances électorales et BOYCOTT TOTAL de la prochaine conférence intergouvernementale sur le climat organisée par L’ONU et financée par les entreprises qui tuent les peuples autochtones au nom du progrès des profits de leurs actionnaires.

Courage et Solidarité AntiNUcléaire.

Voir en ligne : Les Jeûneurs Vigilants de Taverny

Répondre à cet article