Solidarités AntiNUcléaires
La véritable opposition c’est le parti de la vie

Accueil du site > Feuilleton antinucléaire > Vous êtes libre de garder le silence

Vous êtes libre de garder le silence

un bon indien est un indien mort !

jeudi 22 septembre 2016, par Roger NYMO

« Ce n’est pas un signe de bonne santé mentale d’être bien adapté à une société malade . »

Jiddu Krishnamurti - 1895 / 1986


Problème :

Si Éric Pététin est condamné à 3 mois de prison ferme, pour un reliquat d’amende de 700 €, à combien de prison ferme devrait-on condamner une personne qui tenterait de soustraire 15 millions d’euros au fisc ?


JPEG - 248.8 ko
Cliquez pour savoir ce qui nous attend !

Voici ce que j’écrivais sur la page facebook « Solidarité avec toutes les victimes de l’inique état d’urgence. » le mardi 20 septembre 2016 à 18h50 :

Je viens d’apprendre à l’instant, par l’intermédiaire de sa fille adoptive Ayla, l’arrestation et la mise sous écrou de notre ami Eric Pététin, à 15h15, à la sortie du procès d’Emmanuel Klein (militant du DAL à Dax).

Eric avait, grâce à votre générosité, commencé à payer les amendes concernant les jours de Travaux d’Intérêt Général (TIG), qu’il n’avait pas pu effectuer pour cause d’hospitalisation psychiatrique non souhaitée.

Le juge d’application des peines n’a manifestement pas tenu compte de cet acte de bonne foi.

Notre ami est donc malheureusement en prison pour trois mois.

Peu de temps plus tard Monsieur Emmanuel Klein, que notre ami Eric Pététin était allé soutenir à Dax, nous a apporté son témoignage en commentaire sur le fil de ma page facebook :

Tout s’était bien passé, on a obtenu un renvoi au 18 oct. pour le jugement d’expulsion, on était en train de papoter encore avec les journalistes devant le palais de justice, quand trois policiers sont arrivés du commissariat (qui est à côté) et ont demandé à Eric sa carte d’identité, et s’il était bien « lui ».

Ils lui ont demandé de les suivre pour une audition.

Je l’ai accompagné, on a attendu un moment, puis l’audition a duré plus d’une heure.

Enfin, ils l’ont accompagné menotté au palais, une demie heure après, il ressortait pour partir en suivant à Mont de Marsan.

Le moral allait bien, il était serein, il a regretté de ne pouvoir aller à Notre Dame des Landes, il a gardé son sourire jusqu’au départ.

On ne connaît pas encore son n° d’écrou, mais on peut prévoir qu’il aura besoin de cantiner.

Il y aura peut être moyen de contester, mais pour l’instant rien à ajouter.

Je suis désolé que cette triste farce ait eu lieu à Dax où il était (re)venu nous soutenir.

Non décidément cela ne s’arrange pas la République, on a l’impression qu’il agissent par dépit. On tiendra bon !

Aujourd’hui, toujours grâce à sa fille adoptive, nous connaissons enfin le numéro d’écrou du dissident non violent et prisonnier d’opinion Eric Pététin, alias Pétof, alias l’Indien, alias Ours rêveur de la tribu des Aspaches.

Voici les coordonnées indispensables pour aider notre ami à cantiner dans sa geôle :

Monsieur Eric Pététin

Numéro d’écrou 7163

Centre Pénitentiaire De Mont-de-Marsan

Chemin de Pémégnan

40 000 MONT-DE-MARSAN



Agen : Éric Pététin après son audience devant... par journalsudouest


Ce n’est pas pour autant que nous allons accepter cette décision d’une justice de classe, sans aucune classe !

Nous allons explorer tous les éventuels recours possibles, pour tirer notre ami et notre liberté d’expression de la Bastille politico-médiatique qui attend tous les véritables opposant(e)s aux prochaines déchéances pestilentielles 2017, cancer électoral antidémocratique d’une cinquième République en soin palliatif.


JPEG - 768.4 ko
Cliquez sur l’image pour nous rejoindre !

Comme Eric, gardons le sourire, et reprenons en cœur, d’une seule voix :

ZAD PARTOUT !!! NO PASARAN !!! OH PACHAMAMA !!!



Amitiés Solidaires & AntiNUcléaires.

SOLUTION : 1785 années de prison ferme avec incarcération immédiate.



Voir en ligne : Solidarité avec toutes les victimes de l’inique état d’urgence.

Répondre à cet article