Solidarités AntiNUcléaires
La véritable opposition c’est le parti de la vie

Accueil du site > Feuilleton antinucléaire > Iniques Crimes Industriels

Iniques Crimes Industriels

On ne peut pas aimer l’argent et la vie

lundi 21 mai 2018, par Le CA du Réseau Zéro Nucléaire, Roger NYMO

« …Ensemble, nous sommes mobilisés au sein de « l’association Henri Pézerat, santé, travail, environnement », qui a pour but le partage d’expérience et le soutien aux luttes pour la santé en rapport avec le travail et l’environnement… »

(Source : https://blogs.mediapart.fr/annie-th...)

« …C’est à tous ces amis et affidés que doivent être demandées des explications publiques à propos de leurs scandaleuses collaborations partenariales… »

(Source : http://sanurezo.org/spip.php?article49)

La régression sanitaire et sociale suit son cours, ce cours est prévu et organisé de longue date par les industriels, les financiers, les états-majors politiques et syndicaux.

Les grands nuisibles sanitaires et sociaux sont concentrés aux seins d’associations de malfaiteurs et d’empoisonneurs publics telles que le MEDEF et la FNSEA. Leurs dissolutions seront les indispensables préalables à un retour à la paix sociale et au respect de la vie.

L’Union européenne organise la criminelle décérébration et acculturation mondialisée, voulue et planifiée par les cinq états-nations terroristes thermonucléaires, membres permanents du Conseil de Sécurité de l’ONU :


JPEG - 364.9 ko
Le criminel cynisme des nouveaux comiques troupiers.

Au terme du premier janvier 2018, suite au décret du 29 décembre 2017 du gouvernement du prince-président Macron, toutes les Instances Représentatives du Personnel (IRP), c’est à dire les Comités d’Entreprise (CE), les Délégués du Personnel (DP) et les Comités d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT) ont fusionné (sauf dans les entreprises de moins de 11 salariés) en un comité unique et économique le Comité Social et ÉCONOMIQUE (CSE).

L’hygiène, la sécurité et les conditions de travail seront dorénavant assujettis à des critères économiques et sociaux, le prix de revient, qui conditionne les dividendes versés aux actionnaires, sera la priorité hiérarchique d’un monde du travail salarié jusqu’à ce que mort s’en suive.


JPEG - 405.8 ko
Amjad al-Moaybid perd sa vie en échange de carnets de commandes pleins.

Comme l’inversion de la hiérarchie des normes, ces régressions sanitaires et sociales n’ont strictement rien d’inéluctables, même si les médias de masse complices dépensent sans compter pour nous donner le sentiment contraire.

Elles font parties des ajustements nationaux constitutionnels et législatifs indispensables au respect du traité de Lisbonne, que nous avons refusé démocratiquement par référendum le 29 mai 2005.

L’actuelle grève perlée, au sein du groupe SNCF, remplit très efficacement les buts des états-majors politiques et syndicaux nationaux, elle permet de rendre impopulaires les victimes salariées de l’entreprise publique chargée de la gestion du transport ferroviaire industriel et commercial aux profits d’intérêts financiers transnationaux.

Cette actuelle politique européenne est en train de tuer le moyen de transport de passagers et de frets le moins énergivore, les entreprises de transports aériens et routiers, qui abîment durablement la nature et gaspillent des ressources non renouvelables disent merci Macron, merci Ruffin et merci Hulot.

Une fois la bête ferroviaire nationale exsangue et impopulaire, l’Union européenne pourra efficacement convoquer ses échéances électorales, en 2019.

Les états-majors politiques feront, à cette occasion électoraliste, la promotion de leurs chefs putatifs, celles et ceux qui se prétendent progressistes vous feront croire que leurs participations futures à la gouvernance transnationale de l’Union européenne, qui a planifiée la mort des services publics contre le choix démocratiques des populations, sera le seul moyen de les ressusciter.

L’actuel ministre d’état Hulot quittera-t’il le gouvernement Macron pour faire acte de candidature européenne en 2019, ou l’opportune perspective des déchéances pestilentielles de 2022 sera-t’elle son aiguillon ?


JPEG - 374.7 ko
Insubordination Non Violente Active.

Engageons nous, dès à présent, à boycotter massivement les futures élections, prétendument européennes, en 2019, afin de faire enfin respecter notre choix référendaire du 29 mai 2005.

Évitons les regrets rétrospectifs, nous sommes averti-e-s, il est question de notre santé, de nos vies, tout cela est planifié et prémédité, comme le furent, malheureusement, les déstabilisations sanitaires et sociales de nombreux peuples :



Les états-nations planifient les conflits en fonction d’intérêts transnationaux, les criminelles jungles sanitaires et sociales nationales sont les résultats de décisions hiérarchiques, planifiées et financées, elles n’ont strictement rien à voir avec le naturel chaos stochastique ou les non violentes aspirations libertaires.

Pour faire baisser les coûts des transnationales, les états-nations augmentent les coups envers toutes les populations.

Aspirer à l’harmonie du partage de tous les territoires et de tous les revenus, au delà même des frontières d’espèces, c’est devenir un ennemi d’état.

Les états-nations, leurs bureaucraties, leurs polices, leurs prisons, leurs centralisations, leurs drapeaux, leurs rendements, leurs nationalismes, leurs armées, leurs industries, leurs banques, sont des institutions nuisibles à tous les peuples, un nouvel état-nation n’est jamais une solution, c’est toujours un nouveau problème.

Luttons contre le racisme institutionnel :


JPEG - 398.4 ko
Cliquez pour nous rejoindre.

Luttons contre l’impunité sanitaire et sociale :


JPEG - 164 ko
Cliquez pour nous rejoindre.

Refusons de fermer nos bouches :


JPEG - 408.9 ko
Cliquez pour nous écouter en direct tous les jeudis de 20h30 à 21h30.

N’oublions jamais que la véritable opposition, c’est le parti de la vie.

Amitiés fraternelles, Solidaires & AntiNUcléaires.

Pierre Roullier, alias Roger Nymo

P.S. : Eric Petetin a retrouvé sa liberté de circulation, jeudi 17 mai 2018...

Voir en ligne : Ne plus perdre sa vie à la gagner !

Répondre à cet article