Solidarités AntiNUcléaires
La véritable opposition c’est le parti de la vie

Accueil du site > Vigilance citoyenne > République Irréversiblement Pourrie

République Irréversiblement Pourrie

L’agonie de la cinquième

mardi 12 juin 2012, par Roger NYMO

Allumons nos médias de masse, regardons les, lisons les, écoutons les, ne perdons pas une miette de cette tragicomédie pseudo démocratique car dans les cinq années à venir nous n’aurons plus beaucoup l’occasion de rigoler à nos dépends comme en ces jours entre les deux tours des élections législatives françaises ...

Une information marquante ?

100 milliards d’euros viennent d’être accordé par l’UE pour renflouer la Banque privée espagnole Caixabank !

Au lendemain des législatives à Paris le CAC 40 va bien ...

Deux petites anecdotes atomiques :

1) 5 milliards d’euros vont être économisé par l’actuel gouvernement socialiste français sur « la fonction publique », c’est équivalent au coût de développement et de fabrication du nouveau missile nucléaire intercontinental français alias M51 qui ne connait pas la crise !

2) Sur le site de Tricastin, l’usine Georges Besse 2 remplace, avec réduction drastique de personnel, l’ancienne unité de séparation isotopique par diffusion gazeuse Georges Besse 1, par des cascades de centrifugeuses, procédé sous licence étrangère. Le virus Stuxnet sabote les logiques des contrôleurs programmables (PLC) en faisant varier les vitesses de rotation élevées de ces fragiles et diaboliques tuyauteries en fibres de carbone. Notre mortifère programme nucléaire est donc dorénavant à la merci du Mossad et de la NSA ! Merci AREVA ?

Le taux d’abstention national est de 42,77 %, si l’on ajoute les votes blancs considérés comme nuls aux votes nuls nous obtenons 43,68 % des inscrits. En y ajoutant ceux qui jugent l’actuel système électoral injuste, inique, et juste bon à être remplacé par une nouvelle Constitution, nous obtenons le chiffre de 56 % des électeurs inscrits sur les listes électorales qui ne veulent plus de l’actuel système électoral pourri et antidémocratique.

Au lendemain du premier tour de ces élections législatives 2012, la majorité absolue des sièges parlementaires devrait revenir à un clan politique représentant moins de 17 % des électeurs inscrits.

56 % versus 17 % !

Seule une résistance citoyenne non violente et cohérente pourra contraindre les oligarques et les ploutocrates à rendre au peuple français sa souveraineté, c’est à dire la maîtrise de son destin et l’intégrité sanitaire et sociale de son territoire national menacé en permanence par toutes les installations nucléaires qui le vérolent.

Enseignants, chercheurs, personnels des services de santé, du transport, journalistes, juristes, militaires, nous devons tous imaginer des actions locales de résistance non violente pour empêcher que notre pays soit totalement dirigé par des minorités au service exclusif d’entités financières internationales.

Ce n’est pas l’immigration qui menace la sécurité sanitaire et sociale de tous les français, c’est l’augmentation constante de la productivité qui entraine une réduction permanente et structurelle des actifs, pour les plus grands profits de tous les spéculateurs qui nous considèrent comme des variables d’ajustement.

Vote blanc ou abstention si le candidat ou la candidate ne se prononce pas publiquement et clairement pour le vital arrêt immédiat, définitif et inconditionnel de toutes les installations nucléaires et pour le démantèlement immédiat et unilatéral de l’arsenal nucléaire terroriste français.

Je fais confiance aux Rochelais et aux Rochelaises pour bien accueillir les trois éléphantes de la ménagerie Hollande à défaut des clowns Borloo et Hulot du cirque Sarko !

Prêts pour un deuxième tour de piste ?

Voir en ligne : 500 signatures de parrainage pour la Candidature Indignée.

Répondre à cet article