Solidarités AntiNUcléaires
La véritable opposition c’est le parti de la vie

Accueil du site > Vigilance citoyenne > Les leçons du nucléaire

Les leçons du nucléaire

Les dégâts transmissibles

jeudi 16 août 2012, par Roger NYMO

Peut-on écrire que l’information tue l’information ?

NON !

Parce que l’information est transmission.

Le code génétique est la part originale et essentielle de la vie.

Cette information peut être malheureusement altérée par des substances mutagènes ou des rayonnements ionisants, cette altération se transmettra inéluctablement pour les siècles des siècles.

Fukushima ne nous apprend rien de nouveau à cet important sujet que nous n’ayons déjà appris de Tchernobyl !

Les journalistes qui s’inquiètent, s’étonnent, ou mettent en doute les mutations phénotypiques des papillons de la région de Fukushima ne sont que l’écume médiatique de l’agitation vaine d’une communication institutionnelle débile ...

Cliquez sur le lien ci-dessous pour accéder à l’information :

PDF - 3.9 Mo
Effets mutagènes

Le nucléaire provoque malheureusement d’autres mutations de l’information aussi dangereuses et insidieuses que celles qui altèrent définitivement le matériel génétique des êtres vivants.

L’entreprise Lyonnaise environnementale Réseau « Sortir du nucléaire » a fait récemment la promotion d’un jeûne international pour l’abolition des armes nucléaire en 2020 !

JPEG - 271.3 ko
Jeûnons sous la pluie (sur un air connu)

L’unilatéralisme sectaire de cette information partiale et partielle est similaire à celui qui a porté au pouvoir la « majorité » qui devait fermer tous les réacteurs nucléaires vieux de plus de trente années !

Ce type d’information propagandiste tente de tuer l’information réelle par omission systématique.

Le jeûne d’interpellation et de commémoration de Taverny, initié par Solange Fernex et soutenu par Théodore Monod, a bien eu lieu du 6 au 9 août 2012.

Il est vrai que ce jeûne hérétique ose exiger l’abandon immédiat de l’arsenal nucléaire terroriste français, que le bon roi socialiste « François II » juge essentiel à la préservation de la paix dans le monde !



Pour François Hollande, la dissuasion nucléaire... par lemondefr


Le Réseau Zéro Nucléaire (RZN) et Les Jeûneurs Vigilants de Taverny (JVT) ne patienterons pas jusqu’en 2017, « rassurés » par la promesse gouvernementale d’une hypothétique fermeture de Fessenheim !

JPEG - 161.9 ko
Nucléaire « Sortir du réseau »

Nous n’attendrons pas mi septembre 2012 pour acquiescer au mirage créateur d’emplois pérennes d’une filière gaz de schiste, nouveau fer de lance gouvernemental du redressement social et écologique, grâce à l’exploitation polluante de ressources non renouvelables du sous sol français !


« ... c’est une forme de témoignage : nous accordons une très grande importance au témoignage. Je dis le peu que l’on peut faire, le très peu, il faut le faire quand même, mais j’ajoute tout de suite, sans illusion, car ce n’est pas le très peu qu’on peut faire qui va changer la face du monde. C’est quand même un témoignage, un cri. Nous appelons notre jeûne : jeûne d’interpellation, car nous pensons que, peut-être, cela va éveiller une conscience, toucher un esprit, une intelligence, et quand bien même il n’y en aurait qu’un, ce serait déjà un de plus ... »

(Théodore Monod le 7 octobre 1994)

Voir en ligne : Pétition internationale pour l’arrêt définitif du nucléaire

1 Message

Répondre à cet article