Solidarités AntiNUcléaires
La véritable opposition c’est le parti de la vie

Accueil du site > Vigilance citoyenne > Témoignage du Japon

Témoignage du Japon

La lutte pour l’arrêt définitif

dimanche 2 septembre 2012, par Roger NYMO

Infatigable Janick Magne !

Pour conclure un tour de France antinucléaire estival bien rempli, elle sera à Cahors le 9 septembre prochain pour apporter son témoignage sur les conséquences sanitaires et sociales de la contamination radio active du territoire et des produits alimentaires japonais et sur les importantes mobilisations citoyennes nippones.


Voici le texte de la réaction de Janick Magne à un auditeur de France-Inter sur le forum http://www.franceinter.fr/emission-le-telephone-sonne-le-nucleaire-une-filiere-d-avenir :

Jeudi 30 août 2012

Permettez-moi de témoigner, je vis au Japon depuis 34 ans.

Sur les 50 réacteurs qui restent au Japon, seuls 2 ont redémarré en juillet, au milieu de controverses très animées car ils sont construits sur des failles sismiques actives (et 2, c’est peu pour plus 120 millions d’habitants).

Entre mai et début juillet 2012 nous avons (bien) vécu au Japon SANS UN SEUL réacteur nucléaire en service. Pourtant, les ajustements ont été minimes. Et nous n’avons toujours pas besoin de bougies, rassurez-vous !

Les énormes train à grande vitesse (shinkansen) qui partent toutes les 15 minutes, n’ont pas été arrêtés. Nous regardons toujours la télé le soir et prenons le métro comme d’habitude.

Les entreprises ont modifié leurs heures de travail et nous faisons un peu plus attention à la consommation des climatiseurs en été.

Aujourd’hui, les Japonais sont prêts à payer leur électricité plus cher si ça permet de se passer du nucléaire pour toujours. La grande majorité des Japonais demandent la sortie totale du nucléaire et 100% des habitants du département de Fukushima demandent la sortie immédiate. 38% des habitants de cette région ont émigré vers d’autres régions ou à l’étranger.

Arrêtons le nucléaire en France AVANT l’accident, tant qu’il en est encore temps !

La grande crainte d’AREVA et d’EDF, c’est juste de cesser de faire des profits notamment parce que le Japon n’envoie plus de combustibles nucléaires à retraiter.

Sellafield, en G-B, a arrêté ses opérations pour cette raison.

Le seul intérêt du nucléaire aujourd’hui est de remplir les poches de quelques-uns au détriment des citoyens, de l’environnement et des générations futures.

La vie au Japon pourrait devenir un enfer si la piscine de désactivation des combustibles usés N°4 à Fukushima s’écroulait.

A tout moment, cette menace nous guette, nous qui vivons au Japon et plus largement tout l’hémisphère Nord.

Même en arrêtant aujourd’hui, il faudra 40 ans de démantèlement des centrales et surtout il faudra assurer la gestion des déchets à vie moyenne pour 300 ans, et ceux à vie longue pour 100 000 à 1 million d’années.

Personne ne sait le faire et rien ne permet de savoir QUI en sera capable à l’avenir.

En termes de coût, de sécurité, de rentabilité, en termes sanitaires, le nucléaire est une catastrophe pour l’humanité.

Janick Joëlle Magne


Elle emporte son sourire et sa force de conviction partout.

Elle soutient la pétition internationale lancée par Aline Pauchard et le Réseau Zéro Nucléaire.

Elle mérite vraiment son surnom de Magic Janick !


Lien vers un article de ladepeche.fr :

http://www.ladepeche.fr/article/201...


N’oubliez pas de signer notre pétition, afin que l’État français renonce immédiatement, définitivement et de manière inconditionnelle à toutes ses activités nucléaires, qu’il soit contraint, par une pression populaire internationale forte, à assumer toutes ses responsabilités vis à vis de ses citoyens et de tous les citoyens du monde qui subissent et subiront les conséquences passées, présentes et futures de la politique nucléaire menée par ses gouvernements, afin que la France ne continue pas à se comporter comme un « État voyou » :

http://www.avaaz.org/fr/petition/Ar...


Ci-dessous les deux montages vidéo de l’intervention de Madame Janick Magne à Cahors le 9 septembre 2012 :


Voici enfin l’enregistrement intégral de l’intervention de Janick Magne à Cahors réalisé par notre ami William d’Antenne d’Oc.

Malheureusement des problèmes de prise de son liés certainement à une connectique ou un câble défectueux rendaient cet enregistrement quasiment inaudible.

Sylvain Pauchard (http://fr.wikipedia.org/wiki/Martin_Circus) le mari d’Aline Pauchard (« La femme qui résiste ») nous a proposé spontanément de corriger gracieusement, grâce à ses installations et compétences professionnelles, les défauts de l’enregistrement original de cet important témoignage.

Après plusieurs heures de travail il nous a fourni cette version enfin « audible ».

Un grand MERCI à toi Sylvain de la part du Réseau Zéro Nucléaire et de Janick Magne !

http://www.sanurezo.org/Janick_Magne_Cahors.mp3


Répondre à cet article